Temps pour la Création 2018
mai 10, 2018

Inauguration du bureau national
5 juillet 2018

Une vingtaine de personnes sont venues célébrer l’inauguration des nouveaux locaux lors de la journée très chaude du 5 juillet 2018. En plus de la présence de gens de la paroisse Sainte-Claire, nous saluons les représentants du Diocèse de Montréal et du Diocèse de St-Jean-Longueuil, de l’Église unie, de l’organisme voisin Solidarité Mercier-Est, des Missionnaires de l’immaculée-Conception et d’autres chrétiens écologistes. Voici quelques citations des invités qui ont parlé avant de faire la bénédiction des nouveaux locaux de la mission des Églises vertes, et de prendre un verre de mousseux de Rougemont.


Mgr Alain Faubert
Évêque auxiliaire de Montréal

« On est à l’aube d’un renouveau missionnaire. On reprend le chemin de la rencontre des hommes et femmes de notre temps pour partager leurs joies et leurs préoccupations, et l’écologie est au cœur de leurs préoccupations. L’écologie est un signe des temps et c’est pourquoi il faut supporter votre mission. »
« Nous vous remercions d’être œcuménique. Vous permettez aux différents chrétiens de travailler ensemble. Ça nous permet de regarder dans la même direction, d’éprouver une véritable solidarité. »

Benoit Lacroix Vachon
Président du conseil d’administration du Réseau des Églises vertes

« Je crois fermement à ce projet qui a commencé il y a 12 ans et qui vole de ses propres ailes comme OSBL enregistré depuis plus de 3 ans. Les Églises sont des lieux de rassemblement de collectivités. Oui on peut agir dans les murs des églises, par différentes actions, mais on peut également sensibiliser beaucoup de fidèles qui retourneront ensuite chez eux, continuer à protéger l’environnement, un geste à la fois. »

Norman Lévesque
Fondateur et directeur général du Réseau des Églises vertes

« En seulement 12 ans, le projet Église verte a eu 5 adresses différentes : à l’Église unie St-James (centre-ville), au Centre canadien d’œcuménisme qui a lui-même déménagé en 2014 (René-Lévesque et Côte-Ste-Catherine), à l’Église St-Elzéar (Laval), puis maintenant à l’Église Ste-Claire. Alors, Sainte-Claire d’Assise, protégez-nous. »
« Considérant qu’il fait 34’C aujourd’hui, nous ne pouvons pas nier que notre accueil ici à l’église est très chaleureux. »


François Baril
Curé de la paroisse Sainte-Claire
« C’est une drôle d’histoire, car avant même d’être enregistré au réseau, on s’était déclaré « église verte ». Le processus est devenu officiel par la suite. »
« Quand on a su que vous cherchiez des locaux, on s’est dit : « On veut que les Églises vertes viennent chez nous. »
Beaucoup d’enthousiasme, de bonheur de voir que les locaux du Réseau s’installent ici. Et qu’il y a une belle affinité avec sainte Claire, l’amie de saint François d’Assise, patron des écologistes. »

 

Plus de photos sur notre page Facebook.