La plateforme d’action Laudato Si’
2021-06-18
Bureau à Québec depuis juillet 2023.

Fermeture du Réseau des Églises vertes
1er mai 2024

Lors d’une assemblée générale extraordinaire, le 23 avril dernier, les membres du Réseau des Églises vertes ont voté en faveur de la dissolution de l’organisme de bienfaisance.

Depuis la fondation de l’organisme, en 2015, et même depuis l’initiation du projet en 2006, le Réseau des Églises vertes a dû surmonter plusieurs difficultés. Aujourd’hui, l’organisme se trouve dans une situation financière difficile, sans pouvoir susciter une mobilisation suffisante pour se renouveler. La fermeture est la meilleure option. « Si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ; mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. » (Jean 12, 24).

Ce qui va rester :

  • Le site eglisesvertes.ca avec ses ressources,
  • Les vidéos sur YouTube,
  • Les cours en ligne sur l’écologie chrétienne,

Ce qui va cesser :

  • Le service conseil aux comités verts,
  • L’envoi de plaques identifiées « église verte »,
  • La dynamique d’un réseau,
  • La production de nouveaux outils,
  • La production de nouvelles vidéos,
  • La collaboration avec les partenaires,
  • Le statut d’organisme de bienfaisance enregistré.

Au Canada, les bureaux nationaux des diverses Églises protestantes (anglicane, unie, presbytérienne, luthérienne, mennonite) offrent leur propre programme d’aide aux diocèses et aux paroisses qui prennent un virage vert.

Nous encourageons la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) à s’engager en offrant un « Programme Laudato Si ». Elle pourrait s’inspirer des nombreuses ressources d’Écologie intégrale de la Conférence des évêques de France ou du projet Guardians of Creation de la Bishops’ Conference of England and Wales. Il y a également la Laudato Si Advocates Program offert par la US Conference of Catholic Bishops.

Nous espérons aussi que les diocèses catholiques au Canada prendront le relais en offrant de l’aide aux paroisses qui désirent mieux prendre soin de l’environnement à la suite de la publication en 2015 de l’encyclique Laudato Si par le pape François.

MERCIS
Nous remercions les donateurs qui ont cru en la mission de l’organisme. Un merci
spécial aux communautés religieuses qui ont fourni la majorité des revenus.

Merci aux employés, aux bénévoles et aux administrateurs qui ont donné de leur temps
pour l’organisme au cours des dernières années. Nous remercions les partenaires avec
qui nous avons collaboré.

Et nous tenons à féliciter toutes les personnes qui se sont mobilisées avec leur comités
verts
pour accomplir des projets concrets. Elles ont réduit l’empreinte écologique de
leur communauté, augmenté l’éducation à l’environnement et cultivé une écospiritualité chrétienne.

Au total, 96 églises vertes étaient enregistrées au réseau. Elles se trouvaient surtout au Québec, mais aussi d’autres provinces canadiennes.