La durabilité et les Quakers

Par Claire Adamson, rencontre mensuelle de Montréal

La simplicité des Quakers est doublement précieuse. Elle nous donne la paix pour faire l’expérience pleine et entière de l’essence de la vie tout en réduisant notre empreinte écologique sur cette planète bleue fragile. Se calmer, utiliser moins d’énergie, voyager moins, avoir moins d’enfants, lire davantage, faire pousser et consommer plus de légumes et continuer à innover. C’est une prescription facile!

Nous pressons nos gouvernements à devenir plus responsables et à ne pas devenir les serviteurs des grandes corporations. Nous demandons à faire pousser nos arbres sur de petits lots, d’exploiter nos ressources avec le moins de perturbation possible pour préserver la nappe phréatique et les eaux de surface et pêcher en plus petites quantités. Nous devons réussir à ralentir la chenille vorace de l’industrie par le plafonnement et les accords commerciaux, une taxe sur les émissions de gaz carboniques et une taxe « Robin des bois » sur les transactions financières. Pour pouvoir envisager la durabilité de manière véritable, nous devons accroître la taxe sur l’essence, les frais d’immatriculation des véhicules, les frais de stationnement et exiger plus d’espaces verts. On doit définitivement inclure les coûts environnementaux des matières et du recyclage de celles-ci dans le prix de vente des articles. Pour encourager de saines habitudes alimentaires, il y a lieu de taxer la malbouffe, subventionner les producteurs de fruits et de légumes locaux et taxer les élévateurs. Dépensons ensuite l’argent de ces taxes pour une meilleure éducation.

Conservez votre vieille cuisine, utilisez des vis de construction pour réaliser une rénovation facile, utilisez un balai pour balayer votre plancher, utilisez un râteau pour ramasser les feuilles en automne et amassez-les pour le compostage qui sera ensuite retourné à la terre. Abaissez le chauffage et portez plus de chandails. Gardons-nous au chaud l’hiver et au frais l’été venu et ainsi nous serons habilités à effectuer les changements nécessaires pour prendre soin de notre monde.

 
Claire Adamson
1812 Baile
Montreal H3H 1P4
Téléphone: 514-935-1608