Entretien extérieur

 

Nous sommes responsables du terrain de l'église en tant que gardiens de la Création. Est-ce que le bâtiment s'intègre dans son environnement naturel, ou bien est-il une menace pour l'écosystème? L'aménagement extérieur de l'église est un témoignage de la spiritualité des membres de la communauté. Est-ce que les passant peuvent regarder l'aménagement et se rappeler du Jardin d'Éden ? Rappelez-vous du rôle d'Adam: "Le SEIGNEUR Dieu prit l'homme et l'établit dans le jardin d'Eden pour cultiver le sol et le garder." (Gen 2, 15)

Évaluez la faisabilité de ces projets à votre église et surtout, faites un plan d'action qui étalera ces projets dans le temps.

 

 

Terrain

 

  • Plantez un arbre pour souligner un événement comme le Jour de la Terre. Note: Votre ville en distribue peut-être gratuitement.
  • Pour l'entretien de la pelouse, cessez l'arrosage de pesticides ou d'engrais chimiques. Cherchez des solutions naturelles auprès d'un centre de jardinage.
  • Pour couper le gazon, choisissez une tondeuse manuelle ou électrique, ce qui réduit notre dépendance au pétrole.
  • Vous rêvez d'une pelouse que vous n'arroserez jamais et que vous ne couperez jamais ? Retournez votre vieille pelouse et plantez du trèfle rampant et/ou du thym. C'est très beau et sans entretien ! 
  • Dirigez l'eau en provenance des gouttières pour arroser les plantes. Installez un baril de pluie pour collecter l'eau des gouttières. www.monjardinvert.ca
  • En hiver, pour éviter de glisser sur la glace, favorisez l'utilisation du sable et du petit gravier. Évitez le sel d'épandage qui apauvrit le sol et cause des problèmes au centre d'épuration des eaux (ou pire, le cours d'eau le plus proche).
  • jardin communautaireUne portion du terrain de votre église pourrait devenir un jardin communautaire. Une petite équipe peut mettre en place la vente des lots et les autres services (comme un boyau d'arrosage accessible). Ainsi, la fête de l'Action de grâce aura un sens bien plus profond dans la communauté chrétienne.
  • Encore, une portion du terrain de votre église pourrait devenir un jardin collectif. Ce jardin n'est pas divisé en lots individuels, mais les tâches sont accomplies selon les talents des participants. Ensuite, la récolte est répartie parmi eux, parfois par l'entremise d'une cuisine collective. Les familles à faible revenu sont très gagnantes dans ce cas. Vive l'écojustice!

 

 

Bâtiment (toit et murs)

  • vigne viergeSi vous peinturez à l'extérieur, pensez à acheter de la peinture recyclée ou, encore mieux, de la peinture sans COV (composés organiques volatils). 
  • Si le toit de votre bâtiment n'est pas incliné à plus de 40°, vous pouvez aménager un toit vert. Généralement, les coûts de chauffage sont réduits de 10% et les coûts de climatisation sont réduits de 30%. De plus, la longévité du toit est allongé à coup sûr, car les rayons UV du soleil ne touchent que les plantes. Informez-vous auprès du Centre d'écologie urbaine.
  • Plantez de la vigne vierge le long du mur sud de votre bâtiment. Cela réduira la chaleur accablante en été et vous aurez vraiment l'air d'une église verte.
  • Pour l'extermination de parasites, exigez des solutions naturelles approuvées par le Ministère de l'environnement provincial.

 

 

Éclairage extérieur

  • clocherÉteignez les lumières du clocher de l'église après minuit, car l'éclairage durant la nuit est inutile (l'église est fermée!). Pour cela, installez une minuterie programmable.
  • Installer une minuterie programmable pour les lumières extérieures autour du bâtiment. 
  • Les lumières DEL sont puissantes maintenant et elles nécessitent 95% de moins d'énergie que les lumières incandescentes ou au sodium.
  • Installer des boucliers de lumière pour renvoyer la lumière au sol plutôt que d'éclairer le ciel.

 

 

Stationnement

  • green parkingCreuser une rigole tout autour du stationnement et y ajouter du paillis ou du gravier afin que l'eau de pluie s'écoule là plutôt que de surcharger les égoûts pluviaux.
  • Votre stationnement a-t-il besoin d'être refait? Pensez à une solution écologique: il est possible s'installer des alvéoles de plastiques ou de béton sur toute la surface de stationnement. Ensuite, la terre tombera dans les espaces et la végétation rampante se développera. Ainsi, votre stationnement causera moins un îlot de chaleur, il absorbera de l'eau de pluie et contribuera à purifier l'air!

 

 

Habitats naturels

  • mangeoireInstallez des mangeoires, des nichoirs et des abreuvoirs à oiseaux. Quels beaux chants en arrivant à l'église !
  • Plantez de la végétation indigène plutôt que des plantes annuelles. La végétation indigène nécessite moins d'entretien et elle favorise la faune indigène (papillons, oiseaux).
  • Laissez une zone sauvage, sans intervention, au fond du terrain. La faune indigène vous remerciera!
  • Installer un nichoir à chauve-souris qui mangera des kilos de moustiques à chaque semaine.