Boite à outils « Temps pour la Création 2017 »
août 16, 2017
Forum des Églises vertes 2019
mars 20, 2018

Apprendre ce que signifie suivre Jésus dans notre culture de surconsommation peut parfois être déchirant, surtout quand il s’agit de prendre soin de la Création.

Notre site offre de nombreuses idées sur les façons d’être les gardiens de la Création de Dieu en ce qui concerne l’action, la spiritualité et l’éducation. Néanmoins, la chose la plus difficile est de faire participer les gens qui peuvent diriger la communauté dans les nouvelles façons de prendre soin de la Création qui convient à notre contexte. Il est facile de se joindre au Réseau des Églises Vertes. La première étape pour faire partie de notre réseau est de créer un comité vert.

Alors, comment démarrer un comité vert?
Voici trois étapes initiales pour démarrer.

Nous avons recueilli des articles et des extraits de recherches sur le sujet de la motivation des bénévoles, parce que cela peut vous aider à mettre en œuvre le programme. Ces idées sont organisées par thème et toutes visent une meilleure vie communautaire. La communauté chrétienne est un microcosme fragile qui a besoin de respect, parce qu’elle fait partie, après tout, de notre environnement.

1. Transformez la culture de votre communauté

Les experts dans le domaine de l’anthropologie et (croyez-le ou non) de la gestion des affaires savent que la langue et la culture sont profondément liées. Les mots que vous utilisez dans votre communauté chrétienne façonneront sa culture, c’est-à-dire les valeurs et les comportements d’un groupe particulier. La culture de votre communauté apprécie-t-elle déjà la protection de la Création? Parlez-vous de l’importance de la Création? Utilisez-vous des textes de la Bible qui font allusion à la beauté et à la bonté de la Création? Si vous n’en parlez pas, sachez que vous penserez que c’est important. Trouvez des façons d’intégrer le langage du soin de la création dans vos conversations, vos réunions et vos homélies/prédications, et la culture de votre organisation commencera à changer de manière à valoriser la protection de la Création de Dieu.

2. Clarifiez votre vision

Les gens s’impliqueront et termineront un projet s’ils sont motivés par quelqu’un qui les mène vers une cause. Ils ont besoin d’une vision de ce que vous essayez de faire, et pourquoi il est important de le faire. Cela doit être clair et bien expliqué. Prenez le temps d’écrire la vision et les objectifs de votre communauté quand il s’agit de prendre soin de la création. Commencez par de petits objectifs réalisables et sachez ce que les bénévoles ou le personnel peuvent gérer. Chaque communauté a sa propre richesse de bénévoles.

3. Passez le mot sur le démarrage d’un comité vert

Lorsque votre vision est déterminée, il est temps de commencer à sensibiliser les gens de manière à amener votre communauté à agir. Trouvez des personnes clés dans votre communauté qui seraient intéressées à faire partie du comité vert. Aidez-les à comprendre le «pourquoi» (c.-à-d. la vision et les objectifs) et à définir clairement le genre d’attentes qui leur seront imposées. Y a-t-il d’autres membres de votre communauté qui devraient faire partie de cette équipe que vous ne connaissez pas? Passez le mot à travers vos célébrations/réunions du dimanche, vos bulletins hebdomadaires et via les médias sociaux. Lorsque vous passez le mot, fixez une date de réunion et invitez ceux qui seraient intéressés à faire partie de ce comité.

 

C’est aussi simple que cela: la culture, la vision et la mobilisation sont les trois premières étapes du démarrage d’un comité vert.

Vous avez des questions? Nous pouvons vous aider. Envoyez-nous un courriel, ou posez-vous une question en utilisant ce formulaire.